Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 22:37

 

 

 

agxay1nk.jpg

 

 

Tu es venu à moi un jour de grand chaos

Tu as posé le ciel de tes yeux chaleureux

Sur l'eau de mes chagrins et le froid de mes os

Tu as mis dans mon âme la chaleur et le feu

 

Tu as dit simplement je t'aime et je te veux

Tes rires émaillant chacune de tes phrases

Tu as posé tes pas sur mes sillons douteux

Tu n'as pas reculé devant mes larmes lasses

 

Depuis tu restes là, fidèle à ton serment

Tu écoutes mes maux et me dis je t'attends

Tu vis en parenthèse pour mieux m'apprivoiser

Parfois tu t'impatientes, me réclames un baiser

 

Tu m'intrigues et me plais par ce curieux mélange

Cette innocence brève, ce sérieux qui surgit

Au détour d'un discours ou d'un moment d'échange

Tu me surprends toujours, près de toi je souris

 

Sauras-tu nous porter sur la longue distance

Qui sépare le bonheur de mon âme tourmentée

Apaiser chaque peur que je porte en essence

M'apprendre la lueur et la félicité

 

Pourras-tu me donner la joie de te connaitre

De partager ta vie, tes espoirs, tes combats

Auras-tu le pouvoir de m'aider à renaitre

D'avoir envie de croire aux magies de tes bras

 

Seras-tu assez fort pour soulever la dalle

Qui pèse sur mes efforts de lutte et de survie

Seras-tu assez tendre pour diluer le mal

Qui ronge chaque pensée, chaque rêve endolori

 

Je m'avance vers toi à pas lourds, hésitants

Comme on va vers le phare par la mer déchainée

Je trébuche et chancelle, progresse à rythme lent

Misant sur ta patience, ta force, la destinée

 

Peut-etre que nos routes ne sont pas associées

Il se peut que mes doutes gagnent sur ta volonté

Dans ce cas, mon ami, saches que plus jamais

Je n'aurai de ma vie un jour sans ta pensée.

 

Sylvia.

 

 

 

 

 

Partager cet article

31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 22:37

Derrière les murs de pierres

Sous le ciel grillagé

Vous fermez vos paupières

Sur la vie et ses dangers

 

Dans vos mains hésitantes

Aux lignes effacées

Vos peurs sont suintantes

Comment les oublier?

 

Ils vous ont mis des fleurs

Sur vos chemins de ronde

Vestiges de bonheur

Rappels d'un autre monde

 

Vous marchez en silence

Sans entendre ni voir

Vous prenez vos distances

Ici chacun sa part

 

Vous parlez quelquefois

Pour retrouver l'humain

Vous dites qu'il fait froid

Encore ce matin

 

Vous écoutez les autres

Raconter leur parcours

Vous dire les memes choses

Jour après jour 

 

Vous revez de sortir

Mais vous n'oserez rien

Vous savez que partir

Serait vain

 

Vous rejoignez la place

Qui vous est assignée

tendez la paume sage

Vers votre comprimé

 

Ce soir vous dormirez

D'un sommeil sans reves

C'est le prix à payer

Pour que dure la treve

 

Pour que les blouses blanches

Se penchent sur vos blessures

Vous deviendrez patience

A l'ombre des grands murs.solitude-143933637_b0ae5c9f63_o.jpg

 

Sylvia.

Partager cet article

19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 00:13

k21ff5jl.jpg

 

De Brad Schmidt

 

 

Le vent souffle sur les steppes

Il emporte les douleurs et les reves

Les regards, les sourires sur les levres

 

Il balaye les chagrins et les larmes

Ramène l'aube quand se taisent les armes

 

Le vent souffle sur les solitudes

De nos vies et toutes ces habitudes

Il murmure sur les ailes du matin

Le chant du monde qui jamais ne s'éteint

 

Sylvia

 

 

Partager cet article

Published by Sylvia - dans poesies
commenter cet article
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 22:44

 

 

 

 

marie-madeleine.jpg

 

 

 

J'ai vu l'orient dans son écrin

Avec la lune pour bannière

Et je comptais en un quatrain

Chanter au monde sa lumière

 

Mais quand j'ai vu Jerusalem

Coquelicot sur un rocher

J'ai entendu un requiem

Quand sur lui je me suis penché

 

Ne vois-tu pas humble chapelle

Toi qui murmure paix sur la terre

Que les oiseaux cachent de leurs ailes

Ces lettres de feu dangers frontières

 

Le chemin mène à la fontaine

Tu voudrais bien remplir ton seau

Arrete toi Marie Madeleine

Pour eux ton corps ne vaut pas l'eau

 

Et l'olivier pleure son ombre

Sa tendre épouse son amie

Qui reposent sous les décombres

Prisonnières en terre ennemie

 

Sur une épine de barbelés

Le papillon guette la rose

Les gens sont si écervelés

Qu'ils me répudieront si j'ose

 

Dieu de l'enfer ou dieu du ciel

Toi qui te trouves où bon te semble

Sur cette terre d'Israel

Il y a des enfants qui tremblent

 

Les femmes tombent sous l'orage

Demain le sang sera la lave

La route est faite de courage

Une femme pour un pavé

 

Mais oui j'ai vu Jerusalem

Coquelicot sur un rocher

J'entends toujours ce requiem

Lorsque sur lui je suis penché

 

Requiem pour six millions d'ames

Qui n'ont pas leur mausolée de marbre

Et qui malgré le sable infame

On fait pousser six millions d'arbres

 


Inch'Allah

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Sylvia - dans IMAGE DU JOUR
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 17:04

femme-face--la-mer.jpg

 

 

La vie nous mène vers de nombreux rivages, on y pose ses voiles, on accoste, on s'installe. On y trouve des ames belles, on est bien, on partage.  on s'en trouve enrichi, grandi, meilleur.

Un jour pourtant revient le vent du  large, le besoin de bouger, de changer refait surface.  D'autres voies nous appellent, réclament notre présence, il faut relever l'ancre, repartir, avancer.

Je quitte pour un temps  (combien je ne sais pas), l'ile de la poésie, du verbe, du virtuel. le concret me réclame, le quotidien se plaint de mes échappées belles; L'inspiration me fuit, les mots prennent le pas sur la force de vie. Il est temps de reprendre le fil du destin, de remettre mes pas sur la route pour demain, reconstruire une vie autrement qu'en poemes, s'extraire des pensées et batir du concret.  Je le dois à mon fils, je me le dois à moi mais je voudrais vous dire que cette belle escale fut pour moi bien plus qu'un passe-temps , une étape essentielle qui me permet ce jour de reprendre la route. Merci,

 

Sylvia

Partager cet article

30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 16:54

 

 

 

 

 

link3a5df9c3.jpg

 

 

 

 

 

Vers le sommet du monde, je m'élance et je vole

J'écarte grand mes ailes, j'inspire et je décolle

L'azur se fait plus dense pour porter mon ivresse

Il m'offre son aisance, me donne sa souplesse

 

Je monte lentement, mon esprit ascensionne

Ma pensée se détend, lâche prise, abandonne

Je regarde un instant mon ombre sur le sol

Je l'oublie sans regrets cette histoire qui m'immole

 

Je passe sans efforts la barrière de nuages

Je ne sais plus mon nom, mon pays ni mon age

J'arrive à la lumière qui me prend et m'embrase

Le feu de l'absolu m'absout et me soulage

 

Mais le fil d'argent résiste et me retient

Tout en bas je t'entends qui pleure ton chagrin

Toi que j'ai enfanté pour sauver mon espoir

Pour qui j'ai tant lutté, tant crié dans le noir

 

Vais-je encore renoncer, partir vers nulle part

Rejoindre un paradis sans but et au hasard

Abandonner ici ce que j'ai mis au monde

Poursuivre le gâchis engendré par la bombe

 

Dans mon ciel chimérique, ta flèche me retrouve

Se fiche dans mon cœur comme une plaie qui s'ouvre

Je sens pulser en moi le cordon de l'amour

J'enfante encore une fois et j'amorce mon retour

 

 

 

Partager cet article

29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 22:24

 

 

c9w7g51s.jpg

link

 

 

 

J'avais envie d'écrire ce soir, me faire ce plaisir

Quelque chose de joli, pour rêver et sourire

J'aurais aimé poser sur le fond de l'écran

Quelques lignes ourlées, des vers élégants

 

J'avais envie de dire ce soir, des phrases colorées

Empruntes de bon sens, messagères de gaité

J'aurais voulu trouver les mots appropriés

Ceux qui touchent le cœur et le font vaciller

 

J'avais envie ce soir, de parler de la Vie

Des peines et des espoirs, les miens et ceux d'autrui

J'aurais pu disserter sur la Terre, l'Univers

Confier quelques secrets, intimes et doux amers

 

J'avais envie d'offrir ce soir, un peu de ma personne

Envoyer dans l'espace des pensées qui résonnent

Qui se fraient leur chemin jusqu'aux portes amies

Comme pour dire je suis là, échapper à l'oubli

 

J'avais vraiment envie ce soir, d'émettre des signaux

Et j'ai longtemps cherché ma plume ou mon pinceau

Les heures m'ont trahie, il est tard ou trop tôt

Rien ne vient, tant pis, à demain, à bientôt!

 

 

Sylvia

 

Partager cet article

27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 08:30

vg-lys.jpg

 

Orange, chaleur du gynécée

Odeur sucrée fruitée

Orange, ou ange d'or

Pétales recourbés,  ondulés

Orange,  saveur d'enfance

Couleur de l'innocence

Tu aimes le  prononcer

Il danse sur ta langue

Orange chakra sacré

mystère et créativité

Ange du désir, or de la volupté

Orange du plaisir et du pouvoir d'aimer

 

 

Sylvia

Partager cet article

Published by Sylvia - dans poesies
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 20:08

 

 

 

regard.jpg

 

 

link

 

Sais-tu...

 

Sais-tu comment tourne le monde?

Non? Alors vois le regard de l'enfant

Dans sa pupille rieuse et ronde

Le jour nouveau t'offre son chant

 

Sais-tu pourquoi l'homme vieillit?

Non? Alors écoute l'air de la mer

Sur son rivage de pierreries

Le temps y pose sa prière

 

Sais-tu s'il fera beau demain?

Non? Alors descends dans le jardin

Les fleurs te diront leur secret

Pour que ton ciel reste parfait

 

Sais-tu quand viendra le bonheur?

Non? Alors pose ta main sur mon cœur

Dans le tambour que tu entends

Parle la force des sentiments

 

Sais-tu à qui est dédié ce poème?

Non? Alors prends le miroir qu'il te tend

Tu y verras combien je t'aime

Mais tu le sais assurément

 

 

 

Partager cet article

Published by Sylvia - dans poesies
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 19:21

2452497309 small 1

 

link

 

 

Au-delà des apparences, des blessures et des souffrances

Si je prends le temps de voir, d'écarter le désespoir

La vie s'ouvre sur la perle, m'éblouie de son miracle

Sa beauté en moi déferle, je me fais douceur de nacre  

Partager cet article

Published by Sylvia - dans IMAGE DU JOUR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de laterrestmonjardin.over-blog.com
  • Le blog de laterrestmonjardin.over-blog.com
  • : lieu d'échanges sur notre planète vivante dans sa dimension physique et spirituelle , poèmes, art, horoscope, amitié,images.
  • Contact

Recherche

Archives

Liens